De l’usage et l’intérêt d’un labrador : le cas de Galac

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de GalacIMG_9351. Elle va bien, elle aura  3 ans à la fin du mois, l’occasion était trop belle, j’ai décidé de faire un bilan et voir dans quels domaines le labrador est le plus utile ou le plus intéressant. Ou pas…*

D’un point de vue financier : il n’y a clairement aucun intérêt sauf si vous voulez déshériter vos enfants. En effet, le coût annuel d’un chien d’environ 30 kilos est supérieur à toute tentative d’épargne.  Aucun livret A ne peut rivaliser avec le livret C comme canin qui dévore l’argent comme le labrador ses croquettes. Cependant si vous avez décidé d’arrêter de fumer cette année,  n’hésitez pas à en adopter un, c’est radical et sans danger. Le budget clopes englouti en 3 gardes, 2 visites chez le vétérinaire, 3 mois de nourriture.* *

D’un point de vue médical, condition physique, la santé quoi, le truc que l’on se souhaite en début de chaque année. Pour le coup, on devrait souhaiter une bonne santé à Galac car c’est grâce à son dynamisme et sa pêche que je peux suivre les recommandations des agences de santé : mes 10 000 pas quotidiens. Un labrador, ça vous pousse à sortir, vous ne pouvez pas soutenir des yeux de chien battus et malheureux. Vous ne pouvez pas faire un pas de toute manière puisque ledit labrador se placera aux endroits stratégiques pour vous rappeler qu’il serait temps d’enfiler les chaussures. Alors  que par ailleurs,  je n’ai aucun souci à dire non à mes enfants quand ils me réclament la boite de bonbons que je cache chaque jour à un nouvel endroit en espérant me leurrer moi-même.

Au niveau du développement personnel : le labrador est excellent pour dépasser ses peurs, comme celle que j’avais d’aller me promener seule dans les bois (merci à mes parents qui ont du me rebattre les oreilles du petit chaperon rouge)

J’adore marcher, mais, c’est dit, je suis une trouillarde : mon mari entre dans la salle de bains, ma vision périphérique l’a repéré et bien pourtant je pousse un cri d’effroi du style ahhhh je vais me faire assassiner là alors que j’avais tant de choses à faire, ah non c’est juste mon mari, punaise t’aurais pu prévenir tu m’as fait peur ! Bref c’est vous dire que m’aventurer seule dans la forêt derrière chez moi (qui est très fréquentée pourtant), c’était hors de question.  Hence the dog.  (D’où Galac). Car un chien de 30 kgs, ça prend de la place sur un canapé et je vous l’accorde c’est un inconvénient, alors que ça en impose à l’extérieur ce qui en fait un véritable atout. Je me sens parfaitement en sécurité.

Oui, enfin, si je suis honnête, je crois que Galac est encore plus peureuse que moi ! En effet, si je marche sur une branche sèche ou que je tape dans mes mains, elle va faire un bond, elle hérisse le poil dès qu’une fougère a une vague forme de…Je ne sais quoi mais ça lui fiche les jetons, et mieux, dès lors que nous nous aventurons plus loin que le trajet initial, se colle à moi puis subrepticement revient se placer derrière moi histoire de ne pas ouvrir la marche ! Ce qui donne des ballades hallucinantes où elle va s’arrêter net pour me regarder avec ses grands yeux apeurés, auxquels je réponds par un regard affolé autour de moi – il y a certainement une bête tapie prête à bondir – sur ce elle ne bouge plus, je m’avance, fais craquer une branche, elle sursaute, mon cœur fait un bond, vous voyez un peu !

Je me rassure toujours en me disant que face au vrai danger, (un sanglier ? Un maniaque ? Un écureuil qui sort d’hibernation ?) Galac saura me protéger grâce à son instinct canin. Déjà quand je trébuche sur le chemin (oui je ne suis pas que trouillarde je suis aussi une redoutable randonneuse de plaine) elle vient se placer à côté de moi et elle attends. C’est un bon début.

En résumé, à part  pour le porte monnaie (et ne dit-on pas que plaie d’argent n’est pas mortelle – ce qui devait être la devise de Nadine de Rothschild exclusivement -) le labrador ne présente que des avantages.

Non ?

* Sur cette photo, elle a 4 mois, c’était le bon temps où elle ne nous coûtait guère que notre patience…

* * Vous aurez compris que c’est dans une volonté de vous faire sourire que j’encourage des comportements à ne pas reproduire à la maison, un chien n’est bien évidemment pas une cigarette, on ne l’écrase pas au bout de 10 minutes, ce n’est pas un cadeau non plus, c’est un animal vivant de 5 à 40 ou plus kilos qui nécessite des soins et de la nourriture.

Publicités

4 réflexions sur “De l’usage et l’intérêt d’un labrador : le cas de Galac

  1. Pour le sport, la marche, c’est vrai que c’est chouette un Labrador… sauf que quand le Labrador vieillit, tout à coup c’est beaucoup moins drôle. On garde actuellement celle d’un ami à nous (parti se dorer la pilule en Égypte… le chien !!!)… et avec notre maison sur trois niveaux, niveau principal au milieu, c’est toute une histoire pour la faire monter et descendre les escaliers et elle ne marche quasiment plus, si bien que si je ne faisais que la promener j’en serais plus à 200 pas par jour qu’à 10000 😦 Elle a 12 ans et demi et je redoute le jour où notre ami nous annoncera LA mauvaise nouvelle, donc en attendant, on la chouchoute quand elle reste chez nous.

    • Le truc, c’est que je vais vieillir avec elle :-p . On fera 200 pas ensemble 🙂 . Chouchoute la bien, elle me mrite, elle a certainement eu une belle carrire de labrador 🙂 . Et merci de ton commentaire, cela montre bien que plaisanterie part, un chien c’est pour longtemps, pour le meilleur et pour le pire.

  2. Coucou !
    Très bel article. Moi j’ai un golden retriever. Il partage ma vie depuis 5 ans, 5 ans d’amour et de complicité.
    Je t’invite à venir voir notre blog (sisi un blog avec mon chien 😉 ).
    Au plaisir,
    La Brune.

    • Merci de ton passage 🙂 . Je cours voir le tien :-), le golden faisait parti de notre short list, c’était une histoires de poils :-p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s