Un objet entre beaucoup plus vite qu’il ne sort d’une maison et de la tête.

out_exit_sign_outC’est très joli de décider de désencombrer. Mais quand il faut s’y mettre, on s’aperçoit que l’on va lutter contre soi même ! Et devoir repenser tout un tas de comportement, affronter ses croyances voire peurs. Une boîte de Pandore.

Très vite on s’aperçoit que les objets ne sont pas tous égaux. La lecture de cet article http://oserchanger.com/blogue_2/2014/03/12/exercice-de-lacher-prise/ décompose bien les obstacles. Le ça peut toujours servir, l’argent que ça coûte figurent en tête.

Il y a les aventuriers qui vont tout jeter ou donner d’un seul coup, ceux qui feront pas à pas. J’ai aussi retrouvé dans mes lectures la solution que je m’applique. Je peux rarement me débarrasser d’un objet « à forte valeur affective » que je viens de recevoir, alors je me donne un délai. Souvent au bout de quelques mois, oublié dans un tas, il a perdu tout son pouvoir.

Quand bien même arrivons-nous à surmonter les obstacles ou du moins trouver son chemin personnel, reste que des objets continuent d’entrer tellement vite.

Cette semaine, malgré une petite victoire (faire retirer le sac plastique autour de la poche en kraft du poulet chaud que je venais d’acheter) 2 sacs plastiques ont trouvé le chemin de ma maison, et plusieurs papiers kraft. Même s’ils se recyclent, ils démontrent la vitesse à la quelle on est envahi.

Depuis que je me suis mise en action, j’ai donné un sac entier de fournitures de peinture, dessin, peintures à l’huile, neuves ou presque (certaines datant de 20 ans !) . Je me suis sentie physiquement mal en les plaçant dans le sac, je voyais malgré moi défiler un ticket de caisse sans fin. Je me suis sentie pratiquement honteuse quand je l’ai remis à l’artiste peintre qui m’avait contactée à propos du don. Pour elle, « c’était Noël avant l’heure ». Elle était vraiment heureuse et cela a adouci tous ces sentiments très étranges liés à de simples choses inanimées. Et maintenant, je n’aspire qu’à donner encore en choisissant avec soin mes récipiendaires car c’est vraiment une libération.

Au-delà de Emmaüs, il y a aussi de nombreuses solutions en ligne, voici un article qui les répertorie. J’ai déjà utilisé avec bonheur le réseau freecycle et donnons.org.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s