Désencombrement : autopsie d’une cuisine

Quand vous rentriez dans notre cuisine, vous rencontriez invariablement ce décor. Ma maison est grande et chaque pièce du coup a une bonne surface. (NB: toutes ces « autopsies » n’ont aucune vocation à faire valoir. Comme je l’ai déjà dit, grande maison, grande capacité de rangement, méga aimant à fouillis, choses inutiles et non utilisées. Je ne me plains pas et le but n’est certainement pas de me faire plaindre.)

DSC_092 cuisson_point_noir

 

 

 

 

 

 

 

Bref cette grande cuisine a une caractéristique que j’adore : la fenêtre tout en longueur. Elle est grande mais comme on le constate rapidement, les surfaces exploitables sont exploitées et du coup les espaces de travail réduits. Inconvénient qui va de pair avec une démotivation quand il faut tout bouger pour nettoyer le plan de travail.

De plus près les points noirs :

DSC_0927

A gauche de l’évier, une boite en métal qui recueille les médicaments en cours, mes cures de détox ou vitamines qui invariablement restent en suspens, des trucs qui trainent en attendant de trouver leur place. A côté une carafe filtrante, principe abandonné depuis quelques mois pour cause de recharges trop chères et trop peu recyclables. Mais carafe qui trône tel un vestige.

A droite des bouteilles de verre et du carton à recycler. Régulièrement dispatché dans les poubelles adéquates, mais il y en a toujours pour re remplir l’espace. Derrière, une corbeille à fruits, une bouilloire etc.

Derrière l’évier, un vide éponges qui sert aussi de distributeur de savon. Problème : il est trop loin pour les enfants, don systématiquement, on en utilise un placé sur le côté. Conséquences de ces points noirs : arrière de l’évier rarement nettoyé à fond, les côtés encombrent dès lors que l’on veut faire de la cuisine.

Au sol, 2 tapis pour les projections et l’eau. Mes chiennes en profitent pour venir se coller dessus et au final, ça reste souvent des tapis sales.

Point positif : j’avais déjà fait un grand tri/rangement en début d’année dans les tiroirs et placards qui aide à se concentrer sur les zones de fouillis récurrentes. Très important pour ma motivation. Tous mes tiroirs sont épurés, les ustensiles et aliments périmés dehors etc.

ça fait maintenant 15 jours que je l’ai désencombrée. Pas rangée, non, supprimé les aimants à fouillis, revu les points noirs. Et je m’y tiens. J’ai gagné du temps pour passer un coup d’éponge rapide. Et j’ai récupéré de la place pour faire de la cuisine avec ma fille.

DSC_0947  DSC_0942DSC_0941

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Désencombrement : autopsie d’une cuisine

  1. Pingback: Désencombrement : autopsie d’un bureau |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s